Pierre Cossa : De la joie, de la joie et encore de la joie ! [Interview]

La musique gospel francophone compte un artiste de plus dans ses rangs. Il s’appelle Pierre Cossa, il est originaire de la Côte d’Ivoire et il nous propose fraichement son premier EP intitulé « Toujours dans la Joie ». Un album gospel entrainant, aux sonorités Afro-Pop, Zouglou et Électro : 7 titres qui ne laissent pas indifférents et qui affichent la volonté de l’artiste : encourager, inspirer, faire danser et transmettre la joie. Nous avons rencontré Pierre pour vous et c’est dans une ambiance bonne enfant qu’il a répondu à nos questions. Découvrez-le sans plus attendre !

« Il n’y a pas de petit événement, toute occasion est une occasion d’apprendre sur soi et sur ce qu’on fait. » CultureGospel.com : Comment êtes-vous devenu chanteur de Gospel ?

Pierre Cossa :Avant de devenir chrétien je chantais déjà et je jouais en tant que DJ. J’étais ado et comme beaucoup, j’ai grandi avec la musique, notamment le Zouglou et le Coupé-Décalé. Et oui ! Une fois devenu chrétien, je me suis naturellement dirigé vers le domaine de la louange. En Côte d’Ivoire, j’ai fait mes premiers pas dans le groupe vocal de mon église locale à Koumassi-Remblais (Abidjan). Une fois arrivé en France pour mes études, j’ai pu me produire sur scène à de nombreuses occasions telles que des mariages et baptêmes ainsi que des cultes.
Mais c’est dans mon église actuelle à Sarcelles, que j’ai vraiment pu m’épanouir dans ce talent que Dieu m’a donné tout en le faisant fructifier.

CG : Maintenant pourquoi le Gospel ?

PC :Tout simplement parce que c’était le style qui me touchait le plus.

CG : A quelles difficultés avez-vous été confronté dans vos débuts et comment les avez-vous surmontées ?

PC :Les obstacles principaux ont été le manque de formation et de ressources financières. Pour le premier, j’ai eu la chance d’être dans une église où j’ai pu bénéficier d’une formation théorique et pratique dans la louange et le chant. Ensuite les différents événements auxquels j’ai eu la possibilité de participer ont été une occasion pour moi de progresser... Il n’y a pas de petit événement, toute occasion est une occasion d’apprendre sur soi et sur ce qu’on fait. Pour ce qui concerne les finances, c’est souvent difficile surtout quand il s’agit de son apport personnel. C’est pour cela que certains de mes projets ont mis un certain temps à sortir, mais je réalise toujours que j’ai le privilège d’être bien entouré et de recevoir la providence aux moments les plus improbables.

CG : Quels sont les retours de votre Single « Je Marche » ?

PC :J’ai des retours très positifs pour le moment. Que ce soit de la part des collaborateurs et autres personnes qui ont participé au projet, de mes pairs, des fans qui m’envoient des messages privés sur les réseaux sociaux ou de mon entourage, leurs retours sont plus qu’encourageants.
Je suis toujours surpris de voir à quel point ces chants touchent les cœurs et donnent de la joie à ceux qui les écoutent. C’est une grâce de pouvoir composer et faire de la musique et je suis très reconnaissant de savoir que la mienne fait du bien.

CG : Toujours dans la joie, c’est le titre de l’EP qui sortira bientôt. Pourquoi ce titre ?

PC :Je suis ivoirien et dans ma vie comme dans l’histoire de mon pays, je ne peux nier que j’ai connu de gros coups durs, des moments de doute où j’ai failli baisser les bras et tout abandonner. Mais l’espoir que j’ai reçu de mon Dieu me donne à comprendre qu’il ne sert à rien de s’apitoyer sur son sort. Que l’on soit croyant ou non, la peur et les lamentations n’ont jamais permis à quiconque de voir se réaliser ses rêves !

Alors c’est tout naturellement que le titre s’est imposé à moi.

CG : Que propose cet EP ?

PC :De la joie, de la joie et encore de la joie… (Rires). Plus sérieusement, c’est vraiment des textes que j’ai écrit avec mon cœur. Il est vraiment important pour moi de transmettre un message de joie, de paix et d’encouragement. Je crois que c’est surtout ce qui caractérise cet EP. J’ai aussi tenté de varier dans les genres. On y retrouve beaucoup de l’Afro-Gospel, mais il y a aussi des titres plus doux et dans lesquels la voix et les chœurs priment.
Je pense au titre “La Tempête”en featuring avec Leah Bicep. Il y a aussi un featuring avec Prince Kmer. Bref, deux artistes que j’apprécie tout particulièrement et qui ont accepté de m’accompagner dans cette aventure.

« Travailler avec ces ténors de la musique chrétienne a été un grand enrichissement pour moi...» CG : Depuis combien de temps préparez-vous cette œuvre ?

PC :Cela fait tellement de temps que je travaille à ce projet. J’avais fait une première maquette en Côte d’Ivoire dans les années 2000 mais étrangement, il n’y a que le titre “La Tempête” qui est resté. On a vraiment commencé à travailler sur le projet toujours dans la Joie au court de l’année 2016 avec Manu Ange Guehi, mon producteur et arrangeur.

CG : Vous avez été amené dans votre parcours à collaborer avec des figures du Gospel francophone tels que Dan Luiten, Joël Andres, José Rovillon, Evaristo Soares, Julia Sarr, Arielle Barthel et O’nel Mala.
Qu’est-ce que ces expériences vous ont apporté dans votre parcours d’artiste chrétien ?

PC :Travailler avec ces ténors de la musique chrétienne a été un grand enrichissement pour moi, sans compter que ce sont des personnes avec un cœur et une foi qui inspirent.

Pour moi, ils sont des exemples à suivre. Leurs conseils et leur positivité m’ont beaucoup inspiré et cela continue.

CG : Les albums qu’on trouve à votre chevet ?

PC :À mon chevet on trouve de tout. Mais les albums qui me touchent particulièrement en ce moment sont ceux de Hillsong, Kirk Franklin, Israël Houghton, ASA , O’nel Mala et Tracy Chapman.

CG : Quelle est la place de Seigneur Jésus dans votre carrière ?

PC :Il en est l’initiateur, le moteur et le capitaine ! Sans lui je pense bien que jamais je ne serais arrivé quelque part.

CG : Quel est le verset biblique que vous aimez le plus et pourquoi ?

PC :Marc 12:31 : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-là. C’est l’un des plus grands commandements que le Seigneur nous a laissé selon moi.

CG : Vos projets à venir.

PC :D’abord, la préparation d’un nouveau clip, puis booker un concert dans une salle parisienne et peut-être d’autres singles…

Laissez vos commentaires

A Propos de nous

CultureGospel, magazine en ligne dédié à informer le public et les chretiens sur les actualités gospel et à promouvoir l'évangile au travers de la culture.

En savoir plus

Nous contacter

Vous avez besoin d'une information ? Nous sommes là pour vous aider. N'hesitez pas à nous contacter!

(+225) 07 30 25 35
(+33) 06 63 58 82 03

Nous ecrire

En partenariat avec

0
Partages