Celestiane: Pas de ministère de chantre sans le fardeau des âmes perdues

La chantre ivoirienne Celestiane La chantre ivoirienne Celestiane

Directrice fondatrice de l’ONG Pain de Vie, Célestiane a tout laissé pour se consacrer au service du Seigneur. Dans cette interview accordée à CultureGospel, la chantre nous éclaire sur l’exercice de son ministère et les projets futurs de son ONG.

Qui est Celestiane ?

Mon nom à l’état civil est GUIEGUI Judith épouse VOGNE, je suis chrétienne, chantre entièrement consacrée au Seigneur et à son œuvre. J’ai rencontré le Seigneur très jeune à l’âge de 12 ans. Je me suis donc engagée très tôt au service du Roi des Rois avec ma voix en réponse à la grande commission du Seigneur : allez partout le monde et faite de toutes les Nations des disciples…
J’ai décidé de consacrer entièrement ma voix au Seigneur car elle me sert de tremplin pour exercer le ministère que m’a confié mon Père Céleste.
Mon fardeau est principalement centré sur l’amour du prochain et la mission qui du reste, est au cœur du projet de Dieu.
Depuis bientôt 10 années, Célestiane travaille au service du maître, ce qui l’a conduit en Afrique Centrale (Centrafrique puis Gabon) et maintenant en Côte d’Ivoire pour témoigner de la fidélité de Dieu, sa présence et son amour pour sa créature.
Je m’adonne à la tâche chaque jour sans relâche, car je suis convaincue comme le disent les écritures que, « les jours sont mauvais… il faut racheter le temps… ». Les actions réalisées à ce jour consistent dans les temps d’adorations, des visites dans les prisons, les hôpitaux et orphelinats…Bref, des actions approuvées de Dieu qui permettent de présenter Christ à travers des œuvres concrètes et véritables .
Je suis mariée depuis bientôt 13 ans. Je suis mère de 3 merveilleux enfants qui participent avec moi à l’exercice du ministère sous l’œil bienveillant de mon époux qui est pour moi un soutien inépuisable.

On peut lire sur votre site web « Celestiane, une voix au service de Dieu », pouvez vous nous dire comment vous avez reçu cet appel pour de Dieu ?

Cet appel, je l’ai reçu dans mon cœur comme un fardeau depuis des années, mais il fallait que je prenne le temps de l’éprouver et savoir si réellement cela venait de Dieu. Je vous avoue que depuis toute petite, je savais que Dieu m’appellerait dans son champ, je devais tout abandonner pour Lui et me mettre à sa disposition. Ce qui est chose faite aujourd’hui. Depuis bientôt 6 ans, je suis à temps plein pour mon Père. J’ai la conviction que le fardeau que j’avais sur le cœur en voyant des personnes démunies, vulnérables et sans force, s’est de plus en plus amplifié, et aujourd’hui je ne vis que pour cette œuvre qui me passionne et me donne de découvrir mon rédempteur dans des dimensions que je ne lui savais pas.
C’est un privilège pour moi de travailler pour le Grand Roi.
Je ne suis pas meilleure que les autres, mais il m’a fait cette grâce et je prie chaque jour pour être à la hauteur de ce choix porté sur ma personne.

Dans quelles conditions avez-vous enregistré « Promesse », votre premier album ?

Mon premier album a été enregistré dans d’excellentes conditions.
Il est vrai que nous avons travaillé sous stress parce qu’il ne fallait pas sortir un  album juste pour le faire, mais il fallait venir répondre et combler un besoin et  surtout laisser paraitre Dieu et lui seul.
Il fallait que moi aussi en tant que chantre disparaisse et que Jésus seul soit élevé au travers de cet album.
Alors vous imaginez les conditions avec moi… il fallait s’assurer que les choristes partageaient la vision et étaient dans les conditions spirituelles pour ce laisser conduire par le Saint-Esprit dans les inspirations d’harmonies.
Aussi, il fallait veiller sur les différents arrangements pour ne pas sortir du contexte dans lequel les différents chants ont été composés tout en s’assurant que chaque jour Célestiane était elle aussi dans la présence de Dieu pour recevoir l’inspiration qu’il fallait. Ça donc été un travail qui à duré presque 2 ans  en passant par la maternité, parce que je vous avoue que j’attendais un enfant lorsque je préparais cet album, nous avons donc été obligé arrêter et reprendre après la naissance du fils de la promesse… (Rires)
Voila brièvement les conditions dans lesquelles cet album le premier du genre a été enregistré.

Quelles sont vos influences musicales ?

Il faut dire, en tant qu’ivoirienne, j’ai été beaucoup influencée par la musique de mon pays et surtout par Constance qui est l’une des pionnières de cette musique religieuse dite gospel .
Elle a été et est toujours pour moi un modèle et une mère.
Mais cette influence s’est élargie en passant par l’Europe (Maggi Blanchard, Tabitha…) les Etats-Unis (Cece Winans…) et bien d’autres.
Mais ce que je voudrais vous dire et qui pour moi est très important est que malgré le fait que j’ai été marquée positivement par ces personnes, je reste attachée au modèle divin, Christ, Il est le véritable modèle d’adoration dont nous parle la Bible. En outre, je veux rester telle que Dieu veut que je sois avec mon identité sans chercher à copier qui que ce soit de sorte que je remplisse bien la mission pour laquelle Dieu m’a suscitée aux côtés des pionnières que je salue et pour lesquelles je prie le seigneur chaque fois qu’il m’en donne l’occasion.

Lequel des titres de l’album reflète le plus votre personnalité et vos goûts musicaux ?

Je crois que tout l’album reflète mon identité et mon désir de rester devant sa face dans la contemplation, la confiance et dans la liberté.

On vous sait Présidente d’une ONG «  Fondation Pain de Vie », pouvez vous nous la présenter ?

La Fondation pain de Vie Internationale est une ONG caritative qui œuvre dans le social tout en présentant Jésus. C’est donc une structure Apolitique qui a été créée depuis plus de 5ans mais qui entre dans sa phase pratique par son implantation dans trois pays d’Afrique (Centrafrique, Gabon et Côte d’Ivoire).

Nous travaillons donc pour apporter de l’aide aux personnes démunies, vulnérables et sans soutien en leur apportant assistance physique et spirituelle.
Notre objectif  principal est de présenter Jésus, ce Jésus qui prend soin du corps de l’esprit et de l’âme..et la fondation veut donc continuer l’oeuvre de Christ et afin d’accomplir toute la volonté du Seigneur.

Si vous aviez à choisir entre le ministère de chantre et celui de soutien aux nécessiteux, que choisiriez-vous ?

Pour moi, il n’y a pas de choix à faire les deux vont de paire.
Il n’y a pas de ministère de chantre sans le fardeau des âmes perdues qui est le centre de la mission de JESUS.
Il n’y a pas aussi l’aide aux nécessiteux  sans la casquette de chantre. C’est avec les deux casquettes que Christ voudrait que j’accomplisse ma mission jusqu’au jour où il me dira le contraire.
Car  je crois qu’il est maître de tout et fait tout ce qu’il veut du haut de son trône. Et je lui reste soumise…

Quel est le livre de la Bible que vous lisez le plus ?

Je parcours par la grâce de Dieu tous les livres de la Bible.
Je ne saurais vous dire si j’ai vraiment une préférence parce qu’il s’agit de la parole de Dieu et donc tout ce qui vient d’elle est bon pour moi.
Cependant, j’ai vraiment un grand penchant pour les évangiles dans lesquels je vois la puissance de Dieu qui est capable d’agir encore aujourd’hui pour libérer les affligés, guérir les malades aide aux démunis…

Quels sont vos projets immédiats ?

Nous avons beaucoup de projets. Mais pour ce qui concerne le court et moyen terme, nous envisageons par la grâce de Dieu :

-    la construction de centres d’accueil et de restauration
-    la création d’une plate forme de réflexion autour des méthodes qui sont utilisées par les ONG pour secourir les nécessiteux,
-    la sensibilisation du corps de Christ (l’Eglise) à prendre sa place dans la mission et dans l’aide aux personnes défavorisées,
-    la réunification des chantres autour de cette mission noble qui est de servir le maître avec le don que nous avons reçu de Dieu.

Laissez vos commentaires

A Propos de nous

CultureGospel, magazine en ligne dédié à informer le public et les chretiens sur les actualités gospel et à promouvoir l'évangile au travers de la culture.

En savoir plus

Nous contacter

Vous avez besoin d'une information ? Nous sommes là pour vous aider. N'hesitez pas à nous contacter!

(+225) 07 30 25 35
(+33) 06 63 58 82 03

Nous ecrire

En partenariat avec

0
Partages
Suivez CultureGospel sur Facebook!